Cette illustration est le fruit d’une douce collaboration avec Florence Hayoz, médium guérisseuse. Elle canalise des messages d’esprits animaux sur son compte instagram. Nous avons commencé à échanger suite à son commentaire à l’un de mes posts Insta. La connexion s’est faite tout de suite. J’ai été profondément touchée par sa douceur, son apaisement et sa lumière. Et puis, un jour, elle m’a proposé de collaborer. Elle avait cette idée : elle canalise un message et je réalise l’illustration pour l’accompagner. J’ai tout de suite été séduite, et j’avais déjà une idée en tête de l’animal dont je voulais le message. Elle m’a laissé choisir et j’ai nommé : La Raie Manta.

Cet animal me fascine depuis quelques mois maintenant. J’ai récemment lu avec grande soif, le livre de Yann Lipnick, « Les chroniques de l’Ascension, Tome 1 : Les mystères de Karûkera ». À un moment, dans son histoire, il raconte sa rencontre, dans l’invisible, avec l’esprit de la Raie Manta et cela m’a beaucoup touché :

« Je (la Raie Manta) suis l’esprit Reiki. J’initie et mets en relation les différentes présences qui oeuvrent dans cette méthode (…) Je travaille aussi avec l’énergie de cinq Dragons et Dragonnes représentés par des symboles. Au moment du soin/initiation, les praticiens du Reiki sont adombrés par ma présence et les esprits qui travaillent avec moi (…) ».

Yann Lipnick, Les Chroniques de L’Ascension : Les mystères de Karûkera

Il rencontre aussi le créateur du Reiki Usui qui lui raconte :

« (…) Je savais à quoi les symboles pouvaient servir mais je ne connaissais pas les Dragons qui oeuvraient à travers eux… » – M.U

Yann Lipnick, Les Chroniques de L’Ascension : Les mystères de Karûkera

Puis Yann Lipnick ajoute :

« A son époque, il avait jugé préférable que cette connaissance reste secrète. Aujourd’hui, j’avais son autorisation ainsi que celle de la Raie Manta de la divulguer afin que l’énergie Reiki retrouve son chemin d’origine » 

Yann Lipnick, Les Chroniques de L’Ascension : Les mystères de Karûkera

Et tous ces mots m’ont touché.

Le processus de création

Avec Florence, nous ne savions pas trop comment faire. Nous nous sommes mise d’accord pour faire chacune de nos missions de notre côté et de le mettre ensuite en commun pour le partage.

J’ai donc dessiné un premier croquis, et assez rapidement j’ai voulu le finaliser digitalement. En cours de création, je me disais que ce n’était vraiment pas à la hauteur de la vibration qu’il y avait dans mon coeur. J’ai donc mis le travail de côté quelque temps.

Après quelques semaines, je me suis remise à travailler sur cette illustration avec beaucoup plus de lenteur, de soin et de conscience. Pas comme quelque chose que je voulais simplement effectuer, mais comme un message de mon coeur que je voulais restituer de manière la plus juste possible.

Je me suis mise à étudier des photos de raies manta, à les dessiner dans plusieurs positions, à observer des vidéos pour m’imprégner de leur énergie et de leur mouvement.

Et puis j’ai réalisé une série de mini croquis en jouant sur les points de vue, la composition, etc.

À un moment où j’avais sélectionné un des mini-croquis et où je commençais à le réaliser digitalement sur photoshop, j’ai reçu le message canalisé par Florence. C’était inspirant et cela m’a porté dans la manifestation de cette illustration.

« Amis de la Terre, Amis de Lumière,

Aujourd’hui les âmes s’élèvent. Plus ténu devient le voile entre le subtil et le concret, le visible et l’invisible, le miracle et l’ordinaire.

Il en va ainsi de l’ordre des choses, du plan sacré de la Vie. Aucun individu n’a à agir d’une façon particulière. Cela est, simplement.

Ce que nous, peuple de la raie manta, dirions à l’humanité, c’est de ne pas chercher à faire, mais simplement à être, en conscience, non dans l’accompagnement de cette élévation du taux vibratoire, mais dans le soi.

La conscience du soi, d’être simplement ce que nous sommes venus incarner, est pleinement suffisante. Il n’y a besoin ni de plus, ni de moins.

Soyons conscients de nous, de notre être profond et sacré – notre âme, comme vous dites – ainsi que de notre unicité. Nous sommes Tout et Un à la fois.

Avec Amour, nous partageons cet enseignement. »

Chaque création m’invite à aller toujours plus en profondeur, en légèreté et en douceur, à ne pas me reposer sur mes acquis, à vivre dans la pleine présence, et à me donner à la manifestation. Chaque création, au fil de son déploiement, me nourrit encore et encore plus le coeur.

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*

code